15/11/2011

Prix du mazout encore en hausse

Nous reproduisons l'intervention pertinente d'une de nos fidèles lectrice, Madame Laurie Dubois sur un site d'actualité, à propos de la hausse des prix du mazout de chauffage.

 

Pour frapper les esprit: 36 francs du litre ! Je ne partage pas les souvenirs de Mr Montjoie, mais je me souviens quand même de 12,50/litre du côté de 1990. Ca fait 300 %, alors que sur la même période l'index ( le vrai, pas l'indice santé ) a progressé de maximum 65 %. Ajoutons à cela l'eau, les logements, les voitures...Comme le dit bien www.democratie.be.ma , la perception (autrement dit: la souffrance) de la hausse des prix n'est pas la même pour Albert Frere que pour la réassortisseuse mi-temps du Mestdagh de Gerpinnes Bultia. Cette dernière se fiche de la hausse du prix du Chateau Cheval Blanc et du caviar. 300 % de hausse sur 165 d'index, ça fait une hausse réelle de 182 %. Même en isolant, changeant nos chaudières et nos habitudes, consommer 45 % de mazout en moins n'est pas possible. Une baisse de la TVA à 6 % atténuerait la hausse réelle à 158 %. Perte pour l'état, certes, mais qui pourrait peut être compensée par le passage à 7 % de la TVA sur les travaux de rénovation.

Nous rejoignons l'avis de cette dame: une hausse de 1% de la TVA ne devrait pas affecter la consommation dans ce secteur, ni augmenter notablement la part prétendue du "noir" dans ce secteur. ( proportion largement surévaluée par les syndicats )

Nous soutenons à nouveau la thèse qu'il faut un index par tranche: voir nos articles précédents.

Les commentaires sont fermés.