09/12/2011

Bientôt 25.000 emplois nouveaux ?

Vous avez bien lu: Monsieur John Crombez, secrétaire d'état à la lutte contre la fraude fiscale, se joignant au choeur des syndicalistes a prétend ce jour dans une interview que la fraude fiscale et sociale atteignent 20% de notre produit intérieur brut !

Et comme c'est lui qui est chargé de récupérer tout ces sous là ( pas les 1/5e de 390 giga€, mais les impôts qui en découlent ), nous concluons, nous, animateurs de démocratie nouvelle, qu'il va - enfin ! -pouvoir créer 25.000 emplois nouveaux !

Comment ? C'est très simple:

Le Produit Intérieur Brut de la Belgique était de 390 G€ en 2009. 20 % de 390, ça fait 78 milliards €

Outre le fait que ce chiffre est impossible: ça représente 7800 € par tête de pipe, bébé, vieillards, chômeurs, minimexés, mendiants, handicapés, écoliers, étudiants, fonctionnaires, salariés, etc...compris.

Retirons tous ceux qui ne peuvent pas faire de "noir", ne gardons que ces "maudits indépendants". retirons en tous ceux qui ne peuvent pas faire de "noir" de par la structure de leurs activités: médecins, pharmaciens, kinés, notaires, et refaisons le calcul: ça ferait 78 G€/780.000, soit 100.000 € ( 4 millions de FB ) par indépendant ? A mourir de rire: même les indépendants du bâtiment affirment ne pas pouvoir arracher plus de 6 ou 7000 euros par an  de chiffre d'affaire à la curiosité du fisc. ceux dont les affaires vont bien.

En supposant que ces 78 G€ soient vrais, il va falloir engager du monde pour les débusquer. On peut supputer que ces 78 milliards retrouvés pourraient toutes amendes comprises rapporter 25 G€/an à l'état.

En bonne gestion, tout entrepreneur vous dira qu'un chiffre d'affaire de 1 M€ par travailleur, c'est bien. très très très bien, même. Donc. 25 milliards divisés par 1 million, ça fait 25.000 ! Vingt cinq mille postes accessibles pour la plupart à des chômeurs âgés unilingues. Waouw !

La répression des fraudes a donc les moyens autofinancés d'engager rapidement 25.000 personnes. Pas moins. pour une fois des fonctionnaires seraient rentables.

25000 chômeurs en moins: 300 millions €en moins pour le budget de l'état ( 12 milliards de FB), 390 millions € en plus dans le budget de l'état sous forme d'impôts et lois sociales. 150 millions d'euros de consommation en plus dont 20 millions de TVA en moyenne. Youpie ! Enfin un cercle vertueux qui s'amorce !

Cela voudrait dire que l'on pourrait rembourser la dette nationale en 5 ans et dans 5 ans réduire les impôts et la TVA d'un bon 30 % !!!

Cessons de rêver !

Tout d'abord: l'Etat a la fâcheuse habitude de dépenser l'argent supplémentaire qui rentre: irresponsabilité qui rapporte des voix aux ministres et aux partis: les gens sont contents quand ils ont des bonnes routes et des pavés autobloquants: l'important n'étant pas les pavés, mais de savoir qui a voté le budget.

Ensuite, interrogeons nous sur le PIB: c'est une somme de revenus consolidés, un indicateur, rien de plus: si un travailleur qui gagne 30.000 €, fait refaire sa toiture 10.000 € par un entrepreneur qui achète un ordinateur 1000 €, ça se traduit par un PIB de 41000 €, mais la somme des acteurs ne se sera pas enrichie de 31000 €. L'imposable sera nettement moindre.

Dans tous ces chiffres, certains revenus sont peu, voire non imposables: revenus de capitaux, loyers de biens privés, ventes d'objet d'occasion, argent de poche des enfants, salaires d'étudiants ou travailleurs temps partiel.

Ce qu'on oublie aussi, c'est que, si nous avons un PIB confortable, c'est parce que notre épargne est considérable: beaucoup de l'argent qui fini par être taxé officiellement ne vient pas du ciel, ni de l'économie souterraine: il vient de l'épargne !

Soyons réalistes aussi: croyez vous que l'argent noir va rester dans notre pays de se faire gentiment taxer ? Que nenni: il va fuir. Et la récession va s'amorcer de plus belle.

Nous nous sommes toujours demandé comment on calculait ce chiffre: il paraît que c'est une extrapolation des montants découverts. Donc, si 10 % de la population à fraudé pour 2 % du PIB, 100 %, donne 20 %. Archi faux: on a déjà trouvé la majorité de la fraude et des fraudeurs: les autres, ceux qui restent n'en ont pas les moyens: voilà la vérité !

Cessons donc de croire en ces mirobolants 20 % et rendons au contraire notre pays plus accueillant à l'argent discret, comme les suisses ou les luxembourgeois et nous allons voir notre PIB monter. Au lieu de lutter contre notre fraude, récupérons celle des autres. Depuis les années '60-70, nous avons perdu notre colonie, nous n'avons plus de richesses naturelles énergétiques, nous n'avons plus les moyens d'être plus honnêtes que nos voisins!  Pour paraphraser un homme célèbre: " Laissez venir à moi les petits cent francs ! "

Les commentaires sont fermés.