05/06/2012

Des enfants esclaves chez les donneurs de leçons !

J'emprunte à "Moutons enragés" le début de son article, que je vous encourage à lire complètement:

Aux États-Unis, dans l’agriculture, des centaines de milliers d’enfants sont exploités de la façon la plus brutale. La plupart de ces enfants-esclaves, dont bon nombre n’ont que douze ans, sont issus de familles latino-américaines. Ils se lèvent souvent à trois heures du matin et travaillent jusqu’à quatorze heures par jour. Ils sont exposés sans protection à des pesticides toxiques qui leur infligent des démangeaisons, des maux de tête, des vertiges et des vomissements. Ils n’ont, chaque jour, deux pauses d’un quart d’heure et un déjeuner de trente minutes. Considérés comme des bêtes de somme, les filles comme les garçons n’ont pas accès à des toilettes durant les heures de travail, ni à de l’eau pour se laver les mains ou pour boire.

Selon un rapport de Human Rights Watch (publié en juin 2000), qui qualifie le travail effectué par les enfants de « dangereux et exténuant », les accidents de travail sont fréquents, et notamment les blessures sur des outils. Alors que le salaire horaire minimum en vigueur est de $5.15, ces enfants sont parfois payés un ou deux dollars de l’heure. Ils ne bénéficient d’aucune couverture sociale, et très souvent ne sont pas scolarisés, étant donnée l’impossibilité de concilier vie scolaire et travail dans les champs.

la suite:

http://lesmoutonsenrages.fr/2012/06/04/les-enfants-esclaves-de-lagriculture-americaine/#comment-107270 

que dire de plus ?

Les commentaires sont fermés.