17/10/2013

Une situation choquante:

Révélation dans Actu24: les étrangers payent leurs contraventions routières  moins cher, ne doivent pas passer au tribunal, et ne craignent pas le retrait du permis de conduire: ( http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20131017_00376501 )

Alors que, en bonne logique

1) Les étrangers doivent constituer une source d'argent pour le pays

2) Le retrait de permis étendu à tous les pays européens serait quand même vachement dissuasif. Pour une fois que l'Europe servirait à autre chose qu'à nous piquer nos emplois.

3) En tant qu'étrangers être plus sévèrement sanctionnés que nos nationaux: ce n'est pas parce qu'on habite ailleurs qu'on a le droit de "polluer" le territoire des autres pays.

Qu'attend-t-on pour

1 Affecter de nouveaux effectifs à la répression des conducteurs étrangers ? Coûteux ? non ! BENEFICIAIRE !

2 Mettre spécialement dans le collimateur de ces effectifs le contrôle des camions étrangers, trop souvent conduits par des jean-foutres, parfois même non titulaires d'un permis de conduire valide. Avec des amendes clairement dissuasives pour leurs employeurs....belges ( voir http://democratie-nouvelle.skynetblogs.be/archive/2013/10/10/bolkenstein-quand-reagiront-les-gouvernements-7950716.html ) au grand bénéfice de l'emploi belge.

3 Recruter pour les tâches de police non armée des chômeurs âgés multilingues afin de laisser un maximum de policiers armés ( dont la formation dure 2 ans et coûte plus de 75000 euros) sur le terrain et de remettre au travail, également dans du travail léger,  les policiers armés "malades de longue durée"

4 Devenir tracassier pour les véhicules immatriculés à l'étranger afin de créer un " sentiment d'insécurité " chez certains conducteurs et passagers franchement indésirables.

Les commentaires sont fermés.