25/01/2014

Et oui ! Il y a parfois des belges à féliciter:

1) Jean Pierre Lutgen, de Bastogne qui veut rapatrier une partie de la production de ses montres " Ice Watch " en Wallonie.

http://www.lesoir.be/411344/article/actualite/fil-info/fil-info-economie/2014-01-25/ice-watch-souhaite-demenager-120-postes-travail-chinois-vers-belg

Tout n'est pas parfait car, si j'ai bien compris les mouvements seront encore fabriqués en Chine: c'est comme ça: nous ne maîtrisons plus la vraie " haute technologie" . Faut dire, quand vous analysez le prix de certains objets: 21 % de TVA, 30 % de bénéfice d'importateur, 30 à 60 % de bénéfice de détaillant ( qui a des frais, c'est indéniable) , transport, marketing, capital immobilisé dans le stock ,  et bien le coût de l'objet est presque marginal

En Flandre, la société Argina fabrique encore ses détecteurs et ses centrales de détection d'incendie en Belgique. Un petit atelier à Sint Niklaas, près d'Anvers: une femme dans une pièce de 60 m³ qui alimente 4 machines automatiques. En cas de pépin, les gars du bureau d'étude descendent à l'atelier. Le moulage des boîtiers en plastique est quand même fait en Chine: pas moyen de faire autrement: la fabrication du moule c'est plusieurs jours de main d'oeuvre, ça fait une énorme différence.

2) L'ONG Apopo, active en Afrique , qui dresse des rats à détecter les mines et espère s'étendre au diagnostic de la tuberculose.

http://www.lesoir.be/411138/article/actualite/sciences-et-sante/2014-01-24/l-ong-belge-qui-dresse-des-rats-detecter-mines

C'est ce que j'appelle être créatif !

Les commentaires sont fermés.