23/05/2015

Le vol de données informatiques est impossible

Une très belle réaction de Satanix sur les moutons enragés, à propos de la condamnation d'un " voleur de données ". Ce lecteur invite les tribunaux à relire la définition du mot " vol " avant de condamner:

Il serait temps de rappeler aux tribunaux le sens du mot " vol ". Quand un salaud me pique mon ordi portable, c'est du vol ! Je n'en dispose plus, je ne peux plus m'en servir, je dois en racheter un autre. Dans le cas des prétendus " vols" de données, le soi-disant préjudicié dispose toujours de ses données, elles sont toujours à leur place, il peut toujours en disposer à sa guise. Si ces données sont si confidentielles que ça, c'est à lui même qu'il doit s'en prendre, un peu comme quand une belle femme laisse ouvert le store de sa salle de bain. Elle pourrait même être poursuivie pour atteinte à la pudeur. Dans certains cas, on pourrait même poursuivre les soi-disant volés, un peu comme on poursuivrait un détenteur illégal d'armes.

Nous adorons cette analyse....

la source: http://lesmoutonsenrages.fr/2015/05/23/condamnation-confirmee-pour-le-blogueur-bluetouff/comment-page-1/#comment-376868 .

Nous rappelons qu'en l'occurrence, en "voleur" n'avait dû effectuer aucune opération de hackage, ni même donner un login ou password, ce qui renforce la culpabilité du "propriétaire" des données.

 

Les commentaires sont fermés.