15/09/2015

Oui, les réfugiés, bien sûr !

De nombreux appels et mails nous sont parvenus pour connaître notre opinion face à la "crise des migrants " et l’attitude à adopter entre démocratie, humanisme, pragmatisme et bonne gestion des deniers et de l'espace public, sans sombrer dans le racisme ou au contraire dans l'angélisme naïf.

Donc, tout net et sans ambages: il n'est pas question de rester les bras croisés face à l'afflux des familles de réfugiés et il faut organiser les secours sans tergiverser.

Nous saluons les efforts que fait le gouvernement fédéral dans la discrétion, conscients que nous sommes que ce n'est pas simple. Nous regrettons que la loi sur le logement empêche de recourir à certaines solutions. Nous approuvons les procédures d'identification obligatoires: photos , empreintes digitales, radio des poumons.

Nous réprouvons l'emploi du terme " crise des migrants " en lieu et place " d'afflux de réfugiés "

Nous réclamons donc du gouvernement le traitement des cas en fonction de ce terme " afflux de réfugiés", ce qui implique:

- gestion médicale, sanitaire  et alimentaire

- adoption de mesures temporaires de logement

- accueil des enfants dans les écoles, assistance financière des familles

Nous invitons nos lecteurs à faire preuve d'humanité, tout simplement. Mais nous regrettons que le dispositif légal en vigueur en Belgique ne leur permette pas d'apporter leur pièce à l'édifice en mettant en place des solutions bricolées ( eh non, cher lecteur, vous ne pouvez pas installer une famille de syriens dans une caravane au fond de votre jardin, ni de donner des sous au Monsieur pour qu'il tonde votre pelouse )

Nous pensons, à contre courant des idées bisounoursiques en vogue que en chassant les populations ( plus exactement en les incitant à fuir leurs exactions ), l'Etat Islamique nous donne les verges pour le battre ! Il serait en effet déshonorant pour les jeunes hommes réfugiés de la tranche de 18-45 ans de ne pas imiter nos jeunes hommes qui en 1939/40 ont quitté volontairement notre pays pour y rentrer en 44/45 incorporés aux troupes alliées.

C'est donc 30 à 45000 hommes qui sont disponibles sur le sol européens pour reconquérir maison par maison s'il le faut  les biens et territoires occupés par les crapules du soi-disant Etat Islamique et envoyer tous ses sbires dans le seul lieu qui leur convienne: le fond d'une fosse commune. Et pas à l'aide de bombes américaines. Tout le matériel nécessaire à une occupation militaire au sol est fabriqué depuis des siècles en Europe.

Par contre, les informations qui nous  parviennent ne font que confirmer notre "prophétie" d'il y a 10 mois (http://democratie-nouvelle.skynetblogs.be/archive/2014/11... . Il est impensable que ce flux de réfugiés ne soit pas composé d'une certaine quantité de "taupes " , venues chez nous dans un seul but: instaurer l'E.I. chez nous.....à nos frais ! 

nous développerons ce sujet plus tard, ainsi ce que nous attendons des réfugiés comme "prix" de notre accueil.

 

Les commentaires sont fermés.