11/12/2015

Connaissez vous John Magufuli ?

john magufuli

John Magufuli est président de Tanzanie. Point de belles limousines, de jets privés, de dépenses somptuaires, et il n'hésite pas à montrer l'exemple.

Voilà qui nous change de beaucoup

découvrez ce personnage, malheureusement trop peu commun

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07/12/2015

Sans commentaire

Le problème c'est qu'on n'a pas le choix: tant que les journalistes

n'auront pas compris que les gens s'abstiennent de voter parce

que personne de valable ne se présente ou qu'aucun parti ne

propose des solutions à leurs problèmes

 

orwell.jpg

 

Elections françaises... de qui se moque-t-on ???

Ca y est, les sirènes de la presse européenne sont en alarme: le FN est en pole position aux élections régionales française ! " Tout le monde " crie à la catastrophe !

Remettons un peu les choses à leur place, s'il vous plaît !

D'abord les proportions: dans 6 régions sur 13, les électeurs vont avoir le choix entre le Front National et une autre formation, rien de plus.

Quel est l'enjeu: s'ils perdent, les républicains ou les socialistes ne vont plus pouvoir continuer à subventionner et soutenir des projets et des associations favorables qui ne sont rien d'autre que de l'achat d'électeur déguisé. Pour le reste, la vie va continuer, personne ne va aller en prison, personne ne sera fusillé.

Oui, c'est gênant: pour les grandes entreprises ( p.ex. Bouygues ou Dassault ) vont perdre des marchés pharaoniques et inutiles. Oui, c'est gênant: de très riches conseillers régionaux stipendiés par ces même grandes entreprises vont se retrouver sans postes, eux qui drainaient des subventions énormes à leur  parti. C'est un état comme cela qui était souhaitable ?

Oui, les socialistes ne vont plus pouvoir subsidier des organismes " culturels " qui entretenait l'électorat " pauvre ".

Bref ! Les démocrates autoproclamés se plaignent haut et fort d'une victoire de la Démocratie qui entérine l'échec de " leur" politique. Eux qui ignorent depuis 30 ou 40 ans les besoins des français se plaignent d'éventuellement perdre le pouvoir qu'ils exerçaient mal.... . Eux qui sont financés de manière assez obscure par les grands patrons et l'argent se voient déjà battus par les "pauvres " qui ne peuvent compter que sur les dons des militants et de plus petites entreprises. Aie, aie, aie !

Soyons maintenant réalistes: qui donne mandat aux partis qui constituent actuellement le régime français ?

A cause du mode d'élection majoritaire, très peu de monde:

- à cause des jeunes et des étrangers, le corps électoral ne représente qu'environ 3/4 de la population.

- lequel corps électoral ne représente que la moitié de ces 3/4, à cause de l'absentéisme-abstentionnisme

- la victoire est donc acquise avec un 3/8eme des voix de la population, soit un petit 19 % .

Une fois de plus, le grand vainqueur c'est le parti abstentionniste/absentéiste qui gagne, totalisant quant à lui les voix de 50 % du corps électoral, soit un tiers de la population, soit le double des voix attribuées aux vainqueurs des élections !

La France est donc gouvernée - comme beaucoup trop de pays autoproclamés " démocratiques " - malgré l'avis de plus de 80 % de sa population.