04/06/2016

Gare au Dettol !

et surtout aux pubs "extra hygiène", etc que l'on nous assène à longueur de pubs à la télé.

C'est bien connu: trop d'hygiène, plus particulièrement pour les jeunes enfants RISQUE DE LES TUER ! en affaiblissant leurs barrières immunitaires.

A preuve, l'augmentation du nombre d'enfants fragiles et allergiques qui sortent actuellement de nos maternités.

Nous vivons une période difficile pour les parents de jeunes enfants. Il ne se passe pas une semaine sans qu’ils soient alertés et inquiétés par une liste apparemment sans fin de maladies chroniques que peuvent attraper leurs tout petits, des maladies auto immunes comme l’eczéma et l’asthme en passant par les intolérances lactiques, les allergies aux noix, au gluten sans oublier les troubles comportementaux…

Il existe pourtant une méthode efficace pour lutter contre ces maladies mais pas orthodoxe explique The Telegraph: laisser les enfants traîner dans les saletés. Et ce n’est pas une plaisanterie. Dans son livre récent publié en anglais et intitulé «Healthy Food, Healthy Gut, Happy Child» (Nourriture saine, Système digestif en bonne santé, Enfants heureux), le docteur Maya Shetreat-Klein, pédiatre et neurologue, se fait l’avocat d’un mode de vie qui consiste notamment pour les enfants à être en contact avec les microbes qui se trouvent dans le sol.  

http://www.slate.fr/story/119039/obsession-hygiene-enfants-dangereuse-sante

En fait tous ces produits sont avant tout bons pour....le chiffre d'affaire des multinationales qui essayent de nous forcer à les acheter.

On est bien d'accord: votre plan de travail doit être propre, votre salade nettoyée ( quoi que, dans les années 50 la salade terreuse était prescrite par certains médecins pour reconstituer la flore intestinale ), mais votre cuisine et votre salle de bain ne sont pas des salles d'op' .

13/06/2012

Lu sur un forum

Lu dans les réactios du Soir:

 

[61] skyman dit le 13/06/2012, 12:29

Lorsqu'on en arrive à un tel degré de taxation dans un pays, les citoyens sont en droit de se questionner sur la légitimité de l'impôt qu'on leur demande. C'est d'ailleurs ce qui pousse au travail non déclaré et à l'évasion fiscale. Comme souvent mentionné, ceux qui sont les plus touchés, sont ceux qui n'ont pas d'autres options que de payer. Les autres ont placé leur patrimoine à l'abris de la rage taxatoire. Poursuivre dans cette direction va encore d'avantage handicaper la croissance et augmenter le chômage. Si une justice fiscale est certainement souhaitable (transfert des taxes sur le travail vers le capital) ce ne sont pas les revenus de l'épargne qui doivent trinquer, il y a d'autre revenus de rentiers où une contribution est possible aussi. Mais d'une manière générale, si les multinationale payaient un minimum de taxes en Belgique, on en serait sans doute pas à ce point à gratter les fonds de tiroir et ponctionner le contribuable d'une manière ou d'une autre.

exact, vos économies proviennent d'argent déjà largement taxé une première fois. En mettant de "côté" une partie des intérêts est exemptée de taxe, les maigres revenus du reste est taxé à nouveau. Idem pour les assurances pension/vie, vous financez ça avec de l'argent de vos revenus taxés une première fois et une seconde durant la durée de votre contrat, et une troisième en fin de contrat. Votre bagnole donne des taxes à l'achat et à chaque changement de main une taxe de mise en circulation, et j'en passe... et lorsque vous décédez, si vous n'avez pas transmis votre patrimoine en évitant les taxes, on vous pompe encore à nouveau. Même mort, le Belge rapporte encore à l'Etat.

Nous souscrivons tout à fait à cet avis....