12/06/2013

Jour de deuil pour la démocratie

....au pays où a été inventé et testé le mot ! Quelle ironie !

Je joint ma voix à toutes les voix qui s'élèvent dans le monde contre ce qui n'est, ni plus ni moins qu'un coup d'état !

On se croirait revenu à l'époque de Z , le célèbre film de Costa Gavras !

Personne ne me fera croire qu'il ne s'agit que d'une simple mesure d'économie ! On ferme une chaîne, on établi la liste des postes inutiles, mais ça ! J'attends les reportages: c'est pas possible, ils ont du mettre des hommes armés autour du bâtiment de la radio.

Il est bien connu que c'est comme cela qu'on fait dans les révolutions: on investi le bâtiment de la radio, on cerne le parlement, les centrales électriques, les ministères

C'est bizarrissime: le gouvernement a affirmé sa volonté de ne pas communiquer ( car, ne pas communiquer, c'est déjà communiquer, principe élémentaire de PNL ) car il se refuse la possibilité de s'exprimer sur les chaînes publiques.

En attendant des informations plus complètes sur l'évolution de la situation, démocratie nouvelle présente ses très sincères condoléances au peuple grec !

25/07/2012

Attention "blogueurs dangereux"

Selon notre confrère " moutons enragés " Europol aurait forcé la fermeture un blog particulièrement dangereux, " susceptible d'entraîner des suicides et autres désagréments "

http://lesmoutonsenrages.fr/2012/07/25/fermeture-forcee-du-blog-attention-crash-mondial-les-autres-pour-bientot/

le blogueur a néanmoins conservé et publié une trace des articles incriminés, nous vous laissons, comme d'habitude, juger sur pièces:

http://attention-crash-mondial.blogspot.be/

Nous avons personnellement gardé une trace de cet article sur notre machine et sur site distant de manière à anihiler au maximum les nuisances provoquées par ces actions "judiciaires", inopportunes, dangereuses et vexatoires. Nous vous invitons à en faire autant !

Ce genre d'action des autorités est à mettre dans le même panier que Hadopi, l'interdiction de vente des semences "de collection " par Kokopelli, le puçage des citoyens américains et autre horreurs du même genre, à savoir, le panier des scandales appelant à la révolte générale   .

10/05/2012

Une fois de plus, le n'importe quoi des écolos !

Nous ne nierons pas la nécessité d'une politique qui tient compte de la qualité de la vie et du respect de l'environnement. Mais il faudrait peut être que les bobos écolos cessent de dire n'importe quoi ! Vraiment à croire qu'ils habitent tous un petit coin de verdure à 500 m à pied de leur travail !

Leur dernière lubie: fermer le bois de la cambre à la circulation !

http://www.lesoir.be/regions/bruxelles/2012-05-09/le-mr-dit-non-a-la-fermeture-du-bois-de-la-cambre-914725.php

Certes, nos opinions politiques de défense des plus démunis de nos compatriotes nous interdit de soutenir les partis au pouvoir et plus particulièrement le MR qui ne songe qu'à aider les capitalistes à nous plumer davantage, mais il leur arrive d'avoir raison: c'est le cas maintenant.

Notre réponse est "peut être", mais UNIQUEMENT QUAND UNE SOLUTION ALTERNATIVE DE QUALITE SERA MISE EN PLACE !

En effet, les populations des communes d'Uccle, Forest, Boisfort, RSG, Ixelles sont composées en part importantes de cadres et professions libérales qui ignorent le 9 to 5 et  courent constamment entre bureau, réunions, clients, palais de justice, ministères, enfants, etc pour assurer un niveau de vie correct à leur famille. Ces personnes payent des impôts considérables et méritent d'être respectées: ce n'est pas en transport en commun qu'ils pourront assumer leurs diverses responsabilités.

Nous invitons nos lecteurs à se joindre à la cyberpétition:

http://www.lapetition.be/en-ligne/Stop-a-la-fermeture-du-Bois-de-la-Cambre-11395.html

Pour le reste, nous pensons qu'il est urgent de désengorger Bruxelles en installant les emplois de qualité en Wallonie et plus particulièrement dans les régions défavorisées du Hainaut: Charleroi, La Louvière, etc... , qui ont largement payé les crises des années '70. Le coût des espaces de bureau et les salaires des travailleurs y sont d'ailleurs plus avantageux.