30/03/2015

Premier parti de France. La démocratie en danger ?

Ben ouais ! les chiffres exacts ne sont pas encore publiés, mais y a pas photo: avec près ( ou plus )  de 50 % des suffrages le parti abstentionniste/absentéiste est le premier parti de France, comme en Belgique !

Faut dire, entre:

Voter pour les fachos du FN qui ne ratent pas une occasion de faire un beau dérapage verbal

Voter pour des inconscients qui veulent vendre l'Europe et citoyens à l'état voyou N°1 et ont déjà fait leurs preuves en matière de traités internationaux imbuvables et de lois liberticides à la solde des "majors" américaines

Voter pour un parti qui n'a su démontrer qu'une chose: son incapacité et faire fuir les emplois hors de France

Quelles sont les alternatives ?

En attendant, les partis au pouvoir vont représenter maximum 26 ou 27 % des voix.

Pourtant, hier, il ne faisait pas si beau que ça en France, ils ne sont tout de même pas tous partis à la pêche, quand même ?

 

14/01/2014

Un chiffre à faire peur:

Du Figaro, ce jour:

" Le gouvernement a procédé en 2013 à un nombre record d'évacuations de campements roms, avec près de 20.000 personnes expulsées, deux fois plus qu'en 2012, selon un rapport présenté aujourd'hui par la Ligue des droits de l'Homme (LDH) et l'European Roma Rights Center (ERRC).

En 2013, d'après cette étude, les autorités ont démantelé 165 campements sur les 400 recensés en France, expulsant 19.380 personnes contre 9.404 en 2012 (97 camps) et 8.455 en 2011. Plus de 17.000 Roms, principalement originaires de Roumanie ou de Bulgarie, vivent dans des campements illicites, selon des statistiques officielles. Le nombre d'expulsions est supérieur car certaines personnes ont été déplacées à plusieurs reprises au cours de l'année.

Alors que les expulsions ralentissaient d'ordinaire à l'approche de la période hivernale, elles se sont maintenues au dernier trimestre 2013 avec 5.408 personnes expulsées,"

Des chiffres affolants: l'équivalent d'une ou deux divisions de hors la loi. Une des premières missions d'un gouvernement est d'assurer notre défense contre les invasions, armées ou non. Il est néanmoins à craindre que cette politique soit contre productive car " ils sortent par la porte , ils rentrent par la fenêtre ". Seule une politique d'emprisonnement des délinquants de longue durée pourrait à terme porter ses fruits, car elle rendrait le séjour en France inutile et improductif, donc nuisible.

En n'étant pas efficace, le gouvernement français fait le lit du Front National, sur lequel l'électeur compte pour être "efficace"


10/02/2012

Incroyable... le culot des français !

Nous n'avons pas encore beaucoup fustigé les idioties du RWF ( rattachement Wallonie France ).

Tout d'abord, parce que nous considérons les gens du RWF comme une bande de comiques sans envergure, à la limite des collabos des milices fascistes de la guerre '40-45.

Ensuite, pourquoi cette idée: des tas de petits pays à population limitée s'en sortent bien seuls, pourquoi pas nous. Certes, notre pays est saboté par la bande des 4, mais quand même, jugez plutôt:

 

Pays Superfice en km² Pop en Mhab
Lituanie 65000 3,5
Estonie 43000 1,2
Lettonie 64000 2,2
Norvège 385000 4,9
Wallonie 12000 4,5
Finlande 338000 5,2
Slovaquie 49000 5,5
Slovénie 20000 2,1

Pourquoi ne pourrions nous pas nous en sortir tout seuls, à part parce que nos politiciens sont incapables ?

Ce serait dur, certes, mais possible ( en gardant Bruxelles, bien sûr: pas question de laisser notre grosse pomme, ville à 90 % francophones aux flamands ).

Les conditions du succès seraient drastiques, mais viables:

- Travailler 42 heures pour le prix de 38

- Diminuer le contraste entre salaires jeunes et salaires vétérans

- Revoir la structure des coûts salariaux ( proportion net-impôts-cotisations)

- Rétablir un secret bancaire crédible

- Vider nos prisons et le pays des DELINQUANTS non européens pour générer 1/3 à 1/2 d'économie sur le budget police et justice

- Assainir la sécurité sociale en cessant de distribuer nos sous au premier venu.

- Déboulonner bon nombre d'hommes politiques ( on s'en doutait )

- Simplifier l'administration pour favoriser la création d'entreprises

( et oui, chers lecteurs: une Wallonie nous jetterait soit dans la misère, soit dans une logique de droite ou d'extrême-droite )

Mais là n'est pas mon propos: je vous laisse juge de ce que certains français osaient déjà supputer ( et publier ) en 2010, peu après les élections, supputant sur une prochaine scission de notre beau pays et le rattachement de la Wallonie à la France:

http://defense-jgp.blogspot.com/2010/06/dissolution-de-la-belgique-une-chance.html 

Vaut mieux lire ça que d'être aveugle ? Pas sûr !

Vous voudriez vivre chez Sarko, vous ? Moi pas ! Et encore moins chez Marine Le Pen !