21/09/2015

Grand jour pour la démocratie en Grèce

Ce dimanche, le parti d'Alexis Tsipras a remporté les élections en Grèce. Il a annoncé la reconduction de la majorité avec les nationalistes.

Le peuple grec n'a donc pas cédé aux manoeuvres de l'Europe pour discréditer Tsipras. Le souci étant, comme l'a fait remarquer une journalistique grecque sur les antennes de la RTBF c'est que il y a urgence à réformer l'administration ( notamment pour "aider" les grecs à payer leurs impôts ), mais que l'Europe leur refuse l'argent pour le faire.

28/01/2015

Good luck, Mr Stipras !

Aaah, il y a de quoi rendre jaloux: moins de 2 jours pour former un gouvernement ! De quoi faire rentrer sous terre de honte nombre de politiciens que je connais !

Ce ne sera pas gagné d'avance ! La petite Grèce ( 11 Mhab, pour la moitié du PIB Belge ) contre la finance internationale , mais réjouissons nous de l'arrivée au pouvoir d'un VRAIE gauche, qui entend s'attaquer:

- aux entreprises prévaricatrices ( un km d' autoroute grec coûte 3 X le prix français: y'a un souci ! )

- au pouvoir des banques

- au riches grecs qui ne paient pas d'impôts

- au moins riches qui ne paient pas d'impôts quand même

- à la police fasciste ( leur nouveau ministre est un habitué de la répression policière des manifs: comme victime )

Bref, Mr Tsipras, très sincèrement nous vous souhaitons de réussir à sortir le peuple grec du marasme !

on lira avec profit: http://fr.sott.net/article/24613-Syriza-Nous-allons-detruire-le-systeme-oligarchique-grec

et:

Moderniser la politique fiscale de la Grèce

A priori, Alexis Tsipras n'entretient pas ces liens traditionnels avec le monde des affaires. C'est en tout cas ce qu'il dit et il a promis de moderniser la politique fiscale de la Grèce. Il veut s'intéresser aux armateurs, aux banquiers, et même à l'église orthodoxe. Cela devrait vraiment séduire les Européens qui sont un peu fatigués d'entendre toujours les mêmes histoires sur le mode de fonctionnement d'une partie de l’État grec. On sait par exemple que la Grèce a touché plusieurs fois des aides européennes pour la même autoroute. 

Voilà donc un discours qui devrait plaire aux Européens. Mais par contre, l'autre partie du programme d’Alexis Tsipras, tout le volet social, est beaucoup moins séduisant aux yeux des partenaires. Tsipras veut rehausser les salaires, qui ont drastiquement chuté depuis le début de la crise, embaucher des fonctionnaires pour faire tourner le nouvel État grec, augmenter les petites pensions, et exonérer d'impôts les plus bas salaires.

Les Européens craignent que le programme social soit totalement mis en place et que la réforme profonde de l’État grec prenne à nouveau du retard. Et puis comment financer tout ce volet social ? C'est toute la question. Alexis Tsipras pense que ça couterait environ 12 milliards d'euros. Il espère récupérer des moyens via un aménagement de la dette, en augmentant les recettes fiscales via la lutte contre l'évasion et la fraude et mieux utiliser les subsides européens destinés à la Grèce.

source: http://www.rtbf.be/info/dossier/euranetplus/detail_syriza-certaines-lignes-du-parti-devraient-seduire-les-europeens?id=8864783

12/06/2013

Jour de deuil pour la démocratie

....au pays où a été inventé et testé le mot ! Quelle ironie !

Je joint ma voix à toutes les voix qui s'élèvent dans le monde contre ce qui n'est, ni plus ni moins qu'un coup d'état !

On se croirait revenu à l'époque de Z , le célèbre film de Costa Gavras !

Personne ne me fera croire qu'il ne s'agit que d'une simple mesure d'économie ! On ferme une chaîne, on établi la liste des postes inutiles, mais ça ! J'attends les reportages: c'est pas possible, ils ont du mettre des hommes armés autour du bâtiment de la radio.

Il est bien connu que c'est comme cela qu'on fait dans les révolutions: on investi le bâtiment de la radio, on cerne le parlement, les centrales électriques, les ministères

C'est bizarrissime: le gouvernement a affirmé sa volonté de ne pas communiquer ( car, ne pas communiquer, c'est déjà communiquer, principe élémentaire de PNL ) car il se refuse la possibilité de s'exprimer sur les chaînes publiques.

En attendant des informations plus complètes sur l'évolution de la situation, démocratie nouvelle présente ses très sincères condoléances au peuple grec !

06/06/2012

Ce qui nous attend:

Ce qui nous attends, souvenirs de Grèce, de l'excellent site " Moutons enragés":

( nous ne reproduisons que le dernier paragraphe, mais nous vous recommandons de lire tout l'article: édifiant !

En conclusion, un extrait de l’appel de Mikis Théodorakis adressé aux peuples d’Europe en 2011 et qui toujours d’actualité : « Nous ne vous demandons pas de soutenir notre combat par solidarité, ni parce que notre territoire a été le berceau de Platon et Aristote, Périclès et Protagoras, des concepts de démocratie, de liberté et d’Europe. Nous ne vous demandons pas un traitement de faveur parce que nous avons subi, en tant que pays, l’une des pires catastrophes européennes aux années 1940 et nous avons lutté de façon exemplaire pour que le fascisme ne s’installe pas sur le continent. Nous vous demandons de le faire dans votre propre intérêt. Si vous autorisez aujourd’hui le sacrifice des sociétés grecque, irlandaise, portugaise et espagnole sur l’autel de la dette et des banques, ce sera bientôt votre tour. Vous ne prospérerez pas au milieu des ruines des sociétés européennes. Nous avons tardé de notre côté, mais nous nous sommes réveillés. Bâtissons ensemble une Europe nouvelle ; une Europe démocratique, prospère, pacifique, digne de son histoire, de ses luttes et de son esprit. Résistez au totalitarisme des marchés qui menace de démanteler l’Europe en la transformant en tiers-monde, qui monte les peuples européens les uns contre les autres, qui détruit notre continent en suscitant le retour du fascisme ». Nous aurons été prévenus

http://lesmoutonsenrages.fr/2012/06/05/retour-de-grece/

Ce qui les attend:

Les polices allemandes ont retiré leurs casques et ont marché avec les manifestants en ouvrant la voie pour eux.

La police a choisi de servir et de protéger les gens … Blockupy Francfort. La police escorte, selon le rapport, plus de 20 000 manifestants. C’est bien de voir leurs visages …. et leur humanité se manifester …

Les policiers allemands ont escorté une manifestation anticapitaliste regroupant quelque 20 000 personnes à Francfort, en Allemagne, samedi le 19 mai 2012. Les manifestants ont pacifiquement occupé le centre-ville du plus grand réseau financier d’Europe continentale, pour protester contre la domination des banques et ce qu’ils perçoivent comme étant du capitalisme sauvage, a déclaré Ruediger Regis, le porte parole de la police de Francfort. Le groupe de protestation qui se fait appeler « Blockupy » a demandé de bloquer l’accès à la Banque centrale européenne, située dans le quartier des affaires de Francfort.

 

http://lesmoutonsenrages.fr/2012/06/05/les-policiers-alle...