07/10/2016

Quand les "démocrates" ont peur de la démocratie...

La victoire de Maître Philippe Mayence au procès de Bernard Westphael pose une fois de plus le problème du maintien d'un jury populaire pour les crimes les plus graves.

Certain diront que si cette affaire avait été " correctionnalisée" , en fait, confiée à des juges " professionnels", Monsieur Bernard Westphael pourrirait pour 20 ans au fond d'une geôle, car effectivement, beaucoup trop d'élèments accablaient l'accusé. A tel point que les enquêteurs Brugeois ont fait fi de l'immunité parlementaire, prétendant qu'il y avait flagrant délit ( Ah ? Bon ? Qui se trouvait dans la salle de bain avec le couple ce soir là ? )

Nous en concluons qu'une fois de plus, les tenants du pouvoir snobent le peuple et son bon sens. Peuple qui cette fois çi a renvoyé à leurs chères études des auxilliaires de la justice qui avaient bâclé leur travail, instruisant uniquement à charge.  Décision que n'auraient probablement pas pris des juges professionnels: on ne désavoue pas les collègues, même s'ils ont bâclé leur travail , même si c'est au prix de la vie d'un innocent ( ben oui, la vie: le Nanard, 62 ans , ne serait pas sorti avant 82 ans, s'il avait survécu au régime carcéral. personnellement, je préfère encore la corde ...)

En fait, soyons francs: c'est avant tout un mauvais bulletin qu'à rendu hier le jury à la " Justice ", refusant de suivre un réquisitoire prononcé dans d'aussi lamentables conditions.

Ce sont les mêmes " élites " ( enfin, si on peut appeler comme ça les dictateurs, les voleurs en cols blancs, etc..) qui nous refusent des référendums, font la sourde oreille aux manifestations, crient au désastre quand des petits partis, de gauche ou de droite, ont le malheur de dépasser les 10 % dans les sondages.

Définitivement, ces élites autoproclamées veulent à tout prix nous faire taire pour asseoir leur pouvoir. Il y a fort à parier qu'il n'y aura pratiquement plus de procès d'assises en France ou en Belgique, et ce n'est pas parce que c'est cher, mais tout simplement parce que par dessus tout, ceux qui ont confisqué le pouvoir veulent  faire taire le peuple !