03/10/2013

Qui constitue un danger pour la démocratie ?

La RTBF hier, Le Soir aujourd'hui, titrent sur " les dangers des petits partis pour la démocratie " ?

Ce qui nous en dit long sur qui commande dans les médias officiels ! Une belle pierre dans les jardins des susnommés "petits partis" en ce début de campagne électorale.

Alors donc ? Si demain nous fondons un parti - qui sera forcément petit pour commencer - et inscrivons à notre programme:

- instauration de la Démocratie directe ( comme en Suisse )

- consultation obligatoire d'un conseil de "sages" à la rédaction des lois

- sondages fréquents de l'opinion publique

- lutte contre le lobbyisme et l'influence du capital

- suppression totale du cumul des mandats publics rémunéré

- soulagement de la pauvreté, modification des règles de domicile pour permettre aux SDF d'en avoir un

- frein à la prise de contrôle de l'internet par les autorités

- etc...

Nous serons donc un danger pour la démocratie ?

Tiens, tiens...il faudra quand même que j'achète un nouveau dictionnaire....

La vérité, c'est que les élections, c'est donner un blanc seing aux partis bien en place; les autres n'ayant rien à dire et diminuant le nombre de sièges rémunérateurs dans les différentes assemblées.

La vérité, c'est que plus les petits partis ont des voix, moins les grands partis reçoivent d'argent.

La vérité, c'est qu'ils se partagent les siège non plus de tous les électeurs, mais ne représentent qu'une partie ( forcément) de 70 à 85 % de la population.

Les petits partis: un danger pour les partis auto proclamés " démocratiques", oui ! Pour la démocratie: c'est tout le contraire. Ce sont les grands qui n'en font qu'à leur tête, à celle des capitalistes et des lobbyistes et qui contrôlent la presse qui mettent la démocratie en danger !

18/04/2012

Epinglé sur un forum ( à propos de B.Westphael)

Nous empruntons à " Satanix" une de ses réflexions sur les réactions du journal "Le Soir" à propos des supposées intentions de Bernard Westphael, démissionaire du parti Ecolo:

Tout à fait d'accord avec vous, orso(4). Mais ce qui manque en Belgique, c'est un parti qui restaure la démocratie, qui écoute les avis des gens, mette en place de vraies solutions aux problèmes dans le respect du portefeuille des plus démunis. Nous en avons marre que l'Europe ait été vendue aux capitalistes qui profitent de nos économies, nous en avons marre de la "bande des 4" qui a confisqué les médias, des partis flamands qui veulent faire main basse sur toutes les richesses du pays, des dictateurs écolos-bobos qui veulent imposer des solutions qui ne conviennent qu'aux ménages " 2 salaires de licenciés", nous en avons marre d'un état et d'une presse bisounours et bien d'autres choses encore et je doute fort que Monsieur Westphael et ses amis soient en mesure de remplir ces missions.

Et nous ajouterons: et en plus marre de ces politiciens qui gagnent des fortunes à monopoliser les mandats publics ( genre adminsitrateur d'intercommunales) alors qu'il y a disponibles sur le marché du travail des tas de gestionnaires ( âgés, unilingues ) qui pourraient faire l'affaire, diminuant d'autant le coût du chômage.