19/04/2016

L'avis du bourgmestre d'Ath

Merci à Monsieur Marc Duvivier, bourgmestre d'Ath ( PS)

Marc DUVIVIER, bourgmestre d'ATH, refuse de supprimer le porc dans les écoles.

Des parents d'élèves musulmans demandent la suppression de la viande de porc dans les cantines des écoles de l'entité d'ATH.

Le mayeur a totalement refusé, et le secrétaire communal a envoyé une note à tous les parents pour s'en expliquer.

NDLR: la demande de retrait de la VDP par des parents semble être un hoax: http://www.rtl.be/info/vous/temoignages/rumeur-de-la-viande-de-porc-interdite-dans-les-ecoles-d-ath-c-est-toujours-completement-faux--422797.aspx

Pour que les musulmans comprennent qu'ils doivent s'adapter à la Belgique, à ses coutumes, à ses traditions, à son mode de vie, puisque c'est là qu'ils ont choisi d'immigrer.

Pour qu'ils comprennent qu'ils doivent s'intégrer et apprendre à bien vivre en BELGIQUE.

Pour qu'ils comprennent que c'est à eux de modifier leur mode de vie, et non aux Belges qui les ont généreusement accueillis,

Qu'ils comprennent que les Athois ne sont ni xénophobes ni racistes, qu'ils ont accepté de nombreux immigrés avant les musulmans, (alors que l'inverse n'est pas vrai : les musulmans n'acceptent pas d'étrangers non musulmans sur leur sol),

Que pas plus que les autres peuples, les Belges ne sont prêts à renoncer à leur identité, à leur culture, malgré les coups bas des internationalistes,

Et que si la Belgique est une terre d'accueil, ce n'est pas Marc DUVIVIER qui accueille les étrangers, mais le peuple belge dans son ensemble.

Qu'ils comprennent enfin qu'en Belgique, avec, et non malgré, ses racines judéo-chrétiennes, ses sapins de noël, ses églises, et ses fêtes religieuses, la religion doit rester dans le domaine privé, la commune d'Ath a eu raison de refuser toute concession à l'islam et à la charia.

Aux musulmans que la laïcité dérange et qui ne se sentent pas bien en Belgique, je rappelle qu'il existe 57 magnifiques pays musulmans dans le monde, la plupart sous-habités et prêts à les recevoir les bras halal ouverts dans le respect de la charia.

Si vous avez quitté vos pays pour la Belgique et non pour d'autres pays musulmans, c'est que vous avez considéré que la vie est meilleure en Belgique qu'ailleurs.

Posez-vous la question, juste une fois : pourquoi est-ce mieux en Belgique que là d'où vous venez ? La cantine avec du porc fait partie de la réponse.

A DIFFUSER PARTOUT EN BELGIQUE ET EN EUROPE !

07/04/2014

Racisme et refus des immigrés: pas forcément la même chose...

A la source de notre réflexion, l'article suivant:

According to a story published in "The Afrikaaner" newspaper in South Africa, the African National Congress (ANC) government in South Africa has received a request from the U.S. to be part of a U.S. disaster management plan where South Africa would be paid $ 10 billion a year (about R100 billion) for ten years. The plan would be for temporary housing for millions of Americans in South Africa, built if the Yellowstone super volcano in the U.S. erupts.  la suite: http://www.turnerradionetwork.com/news/400-pat

en bon français:

Selon un article publié par le journal Sud-Africain "The Afrikaaner", le parlement (ANC) d'Afrique du Sud a reçu une offre des États-Unis keur proposant de faire partie d'un plan de gestion des catastrophes où l'Afrique du Sud serait payé $ 10 milliards de dollars par an pendant dix ans. Le plan prévoirait le logement temporaire de millions d'Américains en Afrique du Sud en cas d'éruption du super-volcan de Yellowstone. 

Les autres pays qui participeront à ce plan sont le Brésil, l'Argentine et l'Australie. Un porte-parole du ministère sud-africain des Affaires étrangères, M. Sipho Matwetwe, a déclaré que l'Afrique du Sud "n'en fera pas partie, car il existe un risque que des millions d'Américains blancs puissent être envoyés dans notre pays dans une situation d'urgence et nous considérons que ce serait une menace à la culture nationale noire et à notre l'identité ".

la suite: http://www.wikistrike.com/article-yellowstone-les-usa-demandent-l-aide-d-autres-pays-pour-reloger-leur-population-en-cas-d-eruption-123242642.html

En bref: l'hypothèse de l'explosion du super volcan du Parc de Yellowstone semble de jour en jours moins hypothétique et divers signes deviennent de plus en plus inquiétants. La mise en éruption pourrait être rien moins qu'apocalyptique et déclencher un exode ( hautement justifié ) de dizaine de millions de citoyens des USA, prioritairement les riches blancs.( Et parmi eux, une proportion non nulle de délinquants...en jeans ou en col blanc ).

Un tel exode devrait immédiatement être endigué, limité et réparti, le danger de prise en main du pouvoir, des leviers économiques et des emplois par ces nouvelles populations étant évident.

Or, vous verrez, pas un seul représentant du Centre d'Egalité des Chances ou du MRAX ne soulèvera un sourcil pour s'opposer à un refus d'entrée de ces réfugiés. Alors que la plupart des arguments avancés pour empêcher cette immigration seront exactement les mêmes que ceux avancés pour refuser l'entrée des populations venues du Maghreb, de Turquie, d'Afrique Noire ou d'Albanie. Bizarre non ?

En conclusion: quand des voix s'élèvent pour réclamer un arrêt de l'immigration, voire un renvoi des immigrés chômeurs de longue durée, cessons de les traiter de racistes et voyons d'abord l'impact positif sur nos finances publiques.

Nous exigeons:

1) qu'on nous explique pourquoi l'immigration est "nécessaire" alors qu'il y a 550.000 chômeurs complets indemnisés ( plus 1,5 millions d'emplois subsidiés d'une manière ou d'une autre ) qui pourraient occuper les emplois vacants après une courte formation et qu'une politique plus cohérente d'allocations familiales et d'accueil de l'enfant nous coûterait moins cher. ( y compris au niveau de l'enseignement )

2) pourquoi nous laissons venir des familles de personnes sans qualifications alors que le recrutement éventuel de célibataires qualifiés de d' origines plus variées serait plus favorable à notre économie ( par exemple: électroniciens coréens, infirmières ukrainiennes, physiciens russes, ingénieurs japonais, médecins canadiens, etc...)

NDLR: au fait, relisez la déclaration de Mr  Sipho Matwetwe,. Si c'est pas du racisme, qu'est ce que c'est, sinon la crainte qu'une autre race vienne prendre le pouvoir ?

 

25/01/2013

Matière à réflexion sur la "dette"

Selon certains spécialistes, il est tout à fait possible pour un état de ne pas payer sa "dette". A tout le moins en partie.

Et un des spécialiste de ce problèmes est notre compatriote Eric Toussaint, co-auteur d'une étude qui a aidé l'Equateur ( dirigé par Rafael Correa, économiste lui même, époux de notre compatriote Anne Malherbe )

Et après avoir identifié que 80 % de la dette publique de l’Equateur était de la dette illégitime, et sur la base de nos recommandations, le gouvernement a unilatéralement décidé de suspendre le paiement de la dette sous forme de bons’, renseigne Toussaint.

Il s’agit, dit-il, des titres de la dette publique vendus sous forme de bons sur les marchés financiers, en particulier à Wall Street. Des bons qui venaient à échéance entre 2012 et 2030 pour un montant de 3 230 millions de dollars. ‘Il y a eu donc un acte souverain unilatéral de suspension du paiement de la dette. Du coup, les détenteurs de ces titres de la dette, qui étaient des banquiers nord-américains, se sont mis à les vendre sur le marché à 20 % de leur valeur. Finalement, le gouvernement équatorien est arrivé à racheter 91 % des titres pour un coup total de 900 millions de dollars. Ce qui fait une économie, si on calcule le stock de capital racheté à bas prix et les intérêts qui ne sont pas payés jusqu’en 2030, d’où un bénéfice de plus de 7000 millions de dollars. Ce qui a permis au gouvernement très concrètement de faire passer dans le budget de l’Etat le service de la dette qui était de 32 % à 15 % et de faire passer les dépenses sociales qui représentaient 12% à 25% du budget. Donc, il y a une inversion des priorités’, informe-t-il.

Tout l'article: http://www.wikistrike.com/article-c-est-parfaitement-possible-pour-un-pays-de-refuser-de-payer-sa-dette-114717503.html

Quand on sait que plus de 30 % de nos impôts passent au service de la dette, ou plus exactement, au paiement des intérêts, car c'est un véritable tonneau des Danaïdes, il y a de quoi se poser les bonnes questions.