13/05/2016

Sans abri en wallonie

Vous voulez savoir pourquoi il y a tant de sans abris et de sdf ( donc, des personnes qui n'ont droit à rien ) en wallonie ?

http://www.alterechos.be/archives-ae/des-lois-en-marge-des-logements-alternatifs

Tout simplement pcq la loi a décidé qu'on ne pouvait vivre que dans des logements ( donc se domicilier) que dans des logement " conformes ", donc chers !

22/02/2014

Petit éolien ? Un goufre à fric inutile comme d'habitude ?

La région wallonne va tester une 30 aine de petites éoliennes sur 4 sites pour voir si ça marche.

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20140221_00437761

Alors, réelle opportunité ou effet d'annonce pré-électorale pour s'attirer les voix des bobos écolos ?

Nous n'allons pas jeter le bébé avec l'eau du bain et nous disons simplement " faut voir"

1) projet test: OK, quoi qu'un peu cher.

2) de nombreux sites internet consacrés au petit éolien font état d'un manque flagrand de fiabilité des petites éoliennes de fabrication asiatiques. Donc , si c'est pour flanquer à la poubelle dans 5 ou 6 ans 10.000 éoliennes, nous disons STOP tout de suite.

3) l'important, actuellement, avant les enjeux écologiques, ce sont les enjeux économiques: dois-je rappeler que dans ce pays, il y a 600.000 chômeurs, auxquels s'ajoutent 400.000 emplois subsidiés qui ne changent pas grand chose à l'analyse macro-économique et des légions de fonctionnaires en trop.

Donc, la vraie bonne idée, si les test prouvent la rentabilité du projet ( qui est loin d'être sûre ) c'est que les pouvoirs publics servent pour une fois à quelque chose et lancent un projet " waléole ".

Des éoliennes 100 % wallonnes ! ( ou presque)

est ce possible ?

Oui, si on investit dans le renouveau.

Nous avons des usines et des ingénieurs, les ouvriers et les employés

Nous formons des spécialistes matériaux composites pour les pales.

Nous fabriquons de l'acier pour les pylones

Nous avons des filières de recyclage du cuivre

Nous avons des ateliers capables de fabriquer les onduleurs

Nous fabriquons du ciment pour les socles

Ne manque que le néodyme pour les aimants des alternateurs ( quasi monopole chinois ), un peu de pétrole pour les matières synthétiques

et surtout: trouver un moyen pour contourner l'obligation d'appels d'offres européens et les " détachés Bolkenstein" sur les chantiers: ça va être le plus dur.

Ne nous laissons pas une fois de plus rouler comme avec le photovoltaïque, sinon, le seul vent qui fera tourner ces moulins sera celui produit par les bouches de nos chers ( très cher ) politiciens !

 

10/02/2012

Incroyable... le culot des français !

Nous n'avons pas encore beaucoup fustigé les idioties du RWF ( rattachement Wallonie France ).

Tout d'abord, parce que nous considérons les gens du RWF comme une bande de comiques sans envergure, à la limite des collabos des milices fascistes de la guerre '40-45.

Ensuite, pourquoi cette idée: des tas de petits pays à population limitée s'en sortent bien seuls, pourquoi pas nous. Certes, notre pays est saboté par la bande des 4, mais quand même, jugez plutôt:

 

Pays Superfice en km² Pop en Mhab
Lituanie 65000 3,5
Estonie 43000 1,2
Lettonie 64000 2,2
Norvège 385000 4,9
Wallonie 12000 4,5
Finlande 338000 5,2
Slovaquie 49000 5,5
Slovénie 20000 2,1

Pourquoi ne pourrions nous pas nous en sortir tout seuls, à part parce que nos politiciens sont incapables ?

Ce serait dur, certes, mais possible ( en gardant Bruxelles, bien sûr: pas question de laisser notre grosse pomme, ville à 90 % francophones aux flamands ).

Les conditions du succès seraient drastiques, mais viables:

- Travailler 42 heures pour le prix de 38

- Diminuer le contraste entre salaires jeunes et salaires vétérans

- Revoir la structure des coûts salariaux ( proportion net-impôts-cotisations)

- Rétablir un secret bancaire crédible

- Vider nos prisons et le pays des DELINQUANTS non européens pour générer 1/3 à 1/2 d'économie sur le budget police et justice

- Assainir la sécurité sociale en cessant de distribuer nos sous au premier venu.

- Déboulonner bon nombre d'hommes politiques ( on s'en doutait )

- Simplifier l'administration pour favoriser la création d'entreprises

( et oui, chers lecteurs: une Wallonie nous jetterait soit dans la misère, soit dans une logique de droite ou d'extrême-droite )

Mais là n'est pas mon propos: je vous laisse juge de ce que certains français osaient déjà supputer ( et publier ) en 2010, peu après les élections, supputant sur une prochaine scission de notre beau pays et le rattachement de la Wallonie à la France:

http://defense-jgp.blogspot.com/2010/06/dissolution-de-la-belgique-une-chance.html 

Vaut mieux lire ça que d'être aveugle ? Pas sûr !

Vous voudriez vivre chez Sarko, vous ? Moi pas ! Et encore moins chez Marine Le Pen !